Pavilla Joachim imprimerIMPRIMER

Extrait des Registres des nouveaux libres et d'individualité

Acte : 1
Article : 498
Surnom :

Matricule : 3456
Sexe : M
Lieu de naissance c: Le Lorrain section Marigot
Nom de l'habitation :
Commune d'habitation : Marigot

Date de nomination : 23/01/1849
Métier
:
Lieu d'enregistrement : Le Lorrain
Ile : Martinique
Age à la nomination : 9 ans
Officier d'Etat Civil : Le maire Henry Scholastique Estripeaut

Mère : Olympe
Père :

 

La nomination des Martiniquais après l'abolition de l'esclavage.

Le décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848 mit définitivement fin à l'application du Code noir et au statut d'esclave pour environ 67447 Martiniquais, soit environ 60% de la population de l'île. Il fallut alors attrubuer à toutes ces personnes des noms de famille, car esclaves, elles n'avaient pour seul attribut identitaire qu'un prénim, parfois un surnom ou un sobrique et ç partir de 1839, un numéro ou matricule

La nomination des Martiniquais après l'abolition de l'esclavage.

Le décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848 mit définitivement fin à l'application du Code noir et au statut d'esclave pour environ 67447 Martiniquais, soit environ 60% de la population de l'île. Il fallut alors attrubuer à toutes ces personnes des noms de famille, car esclaves, elles n'avaient pour seul attribut identitaire qu'un prénim, parfois un surnom ou un sobrique et à partir de 1839, un numéro ou matricule

La nomination des Guadeloupéens après l'abolition de l'esclavage.

Nous avons retrouvé près de 30 000 patronymes qui ont été donnés à plus de 80 000 Guadeloupéens à partir de 1848. Ils étaient tous esclaves et venaient d'être affranchis par le décret d'abolition de l'esclavage proclamé le 27 avril 1848 par le gouvernement provisoire de la 2e République française.